Piousse Mousse

Le 30 mai aura lieu la première édition du festival de la bière artisanale « FestiPiousse » au château d’Echallens.

 

Crédit photo : wikimedia commons

Si l’évènement est nouveau, les organisateurs ont déjà un peu d’entraînement. Ils ont créé l’organisation Risk en 2002. Elle avait pour but de gérer le skate park ouvert à Goumoens-la-Ville, puis déménagé à Echallens. Pour gagner l’argent nécessaire, ses membres ont commencé à organiser divers évènements, notamment des bars dans des fêtes locales. Cette année, ils ont eu envie de se concentrer sur un évènement sur un seul jour et ont eu l’idée de s’intéresser aux bières artisanales, « parce que tant qu’à bosser, autant se faire plaisir ».

Huit brasseries seront de la partie. Après des premiers contacts un peu difficiles, les organisateurs disent finalement avoir dû refuser du monde. Le bouche à oreille aidant, de nombreux brasseurs régionaux auraient voulu être de la partie. Il y aura six vaudois, plus les Valaisans de 7Peaks et une habituée de ce genre de manifestations, la brasserie fribourgeoise du Chauve. Un mélange de nouveaux venus – Brewhouse, la Concorde, le Lance-Pierre, et d’anciens comme Dr Gabs et les Fleurs du Malt, ou encore la brasserie du Château. Tous devront proposer des bières au même prix (4 francs) et des verres de la même taille (mais je suis sûr que si vous demandez gentiment, il y aura moyen de juste goûter celle-ci, aussi).

La fête se veut conviviale et familiale, avec des concerts – « adaptés au thème de la manifestation », paraît-il et des animations pour les enfants, histoire qu’ils puissent s’occuper pendant que papa et maman goûtent juste celle-ci aussi. Et pas de soucis, ils pourront ensuite rentrer avec le LEB.

Je savais pas comment illustrer alors j’ai mis une photo de LEB – crédit photo wikimedia commons

Si cette première édition est un succès, les organisateurs promettent de remettre ça en 2016, avec éventuellement plus de brasseries invitées. Et les premiers signes sont plutôt très bons : les places disponibles pour le menu « spécial bière » ont toutes trouvé preneur en moins d’une semaine, rien que grâce au bouche à oreille. Les organisateurs ont donc décidé d’organiser un deuxième service le soir, mais là aussi, tout est déjà complet.

Ah oui et sinon : Piousse est apparemment un mot du Gros-de-Vaud pour désigner une boisson houblonnée. Une bintche, en gros.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *