L’autre pays de la bière

La bière artisanale n’est pas à la mode seulement en Suisse. J’ai eu l’occasion d’en découvrir d’excellentes en Italie du Nord. Et la France a aussi de nombreuses micro-brasseries, pas seulement en Bretagne et dans le Nord, mais un peu partout. Une des plus connues par ici est bien sûr la brasserie du Mont-Salève.

Et en France, il y a un webzine collaboratif, Happy Beer Time, qui ressemble à ce que j’avais en tête en commençant ce blog. Et dont le « houblon manager » Thomas m’a rapidement contacté sur Twitter pour me proposer un échange de bons procédés : je fais découvrir une sélection – forcément subjective – de bières suisses aux lecteurs français [lien sitôt que ça sera en ligne], et je poste une sélection de bières françaises ici.

Voici donc leur
Top 10 des meilleures bières de France

Je ne sais pas si les lignes qui suivent sont finalement un Top 10 des meilleures bières de France mais en tout cas, c’est une sélection d’excellentes bières artisanales de France. Notre webzine Happy Beer time est collaboratif, du coup j’ai demandé aux beermen nos reporters de me donner leur bière française préféré. Voici le résultat de notre sélection de 10 bières extraordinaires.
Mozaic Black Bitter (Mont Salève)

La Mozaïc Black Bitter est une inconventionnelle, c’est la bière idéale à faire goûter aux personnes réfractaires aux bières de couleurs noires ou brunes. Du haut de ses 3,5% d’alcool, elle impressionne par sa légèreté et par la domination des fruits tropicaux sur les notes torréfiés. Une sacrée expérience.
Boris Goudenov (Correzienne)

Boris Goudenov est un Imperial Russian Stout titrant à 10,5% avec des saveurs très fruitées de prunes et de mûres. Elle finit sur une grosse amertume.


Dalva barrique (Thiriez)

Une bière voilée aux reflets orangés, mandarine, fine mousse dense. Des arômes de fruits jaunes confits, pêche, coing et vanille (provenant du chêne sûrement), se rapproche d’un vin jaune jurassien par moment avec une subtile note fumée en arrière plan. En boûche, beaucoup plus boisée que le nez, plus vineux (vraiment sur le vin jaune) et une quantité démoniaque de fruits confits avec une finale herbacée. Le houblon est largement mis au second plan par rapport à la dalva classique.
Vent d’Ange (Les Vignes)

Bière de millésime brassée toutes les années paires et vieillie pendant 11 mois en fût de Médoc rouge de deux ans d’âge. Une bière acidulée, peu pétillante accompagnée de notes d’agrumes (pamplemousse, citron).
Agent Provocateur (Craig Allan)

Une bière blonde légèrement ambrée titrant à 6.5% avec des saveurs fruitées, florales et herbacées se terminant sur une belle amertume d’une IPA. La fraicheur du houblon cascade et ses notes d’agrumes (notamment de pamplemousse) sont un ravissement. Ajouté à cela sa pétillance soutenue, c’est la française que j’aime boire en terrasse pour profiter d’un bon moment.


Teckel Bull (BHB)

Série limitée de la Brasserie du Haut-Buech, c’est l’histoire d’un teckel qui se prenait pour un Pitt-Bull. Ça donne un Baltic Porter plutôt solide avec ses 9,5% d’alcool. Un beau mélanges d’agrumes et un final sec sur le café et le chocolat.


Robust Bitter (Outland)

Une bitter foncée, plutôt trouble et épaisse. Maltée et délicatement toastée avec une amertume raisonnable et une dominante aromatique herbeuse, voire carrément cannabique.
IPA Indigo (Deck & Donohue)

Une India Pale Ale légère avec ses 6,5% d’alcool avec plein de fruit et de légers arômes de pins en fin de bouche.


Ernestine (Goutte d’or)

IPA parisienne, légère en alcool (5,5%), amertume désaltérante, arômes subtils (houblons, rooibos et noix de cola).
IPA Citra Galactique (My Beer Company)

Nez fruité et puissant, attaque amère suivie par une explosion de fruits tropicaux et robe orangée. Longueur en bouche intéressante avec une amertume persistante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *